PARCOURS MUSICAUX – Île-de-France

Parcours musicaux - artistes en exil

Raconter des parcours d’exil en musique

En 2021 l’atelier des artistes en exil (aa-e), structure d’accompagnement d’artistes professionnels ayant un parcours de migration, propose à des mineurs non accompagnés de participer à des ateliers artistiques tout au long de l’année. Le Fonds Musical pour l’Enfance et la Jeunesse – JM France accompagne leurs deux parcours musicaux :

  • Vives sont nos voix: lors d’un stage intensif d’une dizaine de jours en août 2021 les jeunes suivent des ateliers quotidiens de slam et de rap pour travailler l’écrit et l’expression orale. Des artistes membres de l’atelier des artistes en exil, Chériff Bakala (auteur, chanteur et slameur) et DJ Ketchup Afro (beatmaking, création musicale) travaillent avec eux l’écriture de textes, la composition musicale et l’enregistrement des morceaux écrits. Un concert de restitution vient clôturer le projet le 4 septembre 2021 dans le cadre du Festival 4,3,2,1… dans la cour du 6, rue d’Aboukir, 75002 Paris.
  • Ça tourne ! : d’octobre 2021 à janvier 2022, avec les artistes de l’aa-e Hura Mirshekari (plasticienne, sculptrice), Mass Bass (ingénieur du son, musicien), Mijose Mpuisani (musicien, compositeur), Karim Sylla (danse, créateur de peintures corporelles) et Amer Abazid (vidéaste, photographe), les jeunes découvrent plusieurs instruments de musique, s’initient au chant, à la danse et à la prise de vue photographique, composent leur musique et réalisent un court-métrage musical pour lequel ils ont créé des masques.

Les parcours sont construits en collaboration avec des associations franciliennes accueillant ces jeunes mineurs (la Timmy, les Midis du Mie, La Casa, Médecins Sans Frontières, Utopia56, France Terre d’Asile…) et encadrés par le pôle action culturelle de l’aa-e. En parallèle des ateliers de pratique musicale, les jeunes sont invités à participer à la vie artistique et à la programmation de l’aa-e, mais aussi à découvrir des structures culturelles partenaires.

Parcours musicaux - artistes en exil

« Conduits par des artistes en exil qui peuvent se prévaloir du même parcours et d’une expérience de vie similaire, une relation de confiance avec les jeunes en est facilitée. Ce contexte leur permet à la fois de se sentir accueillis, reconnus dans leur propre culture et identité et de s’ouvrir à des apprentissages dont ils ont soif. Ces ateliers accompagnent le passage vers une vie nouvelle.

Pour les artistes de l’aa-e qui les conduisent, ils sont vecteurs d’insertion professionnelle et pour les jeunes participants, ces expériences artistiques, culturelles et humaines sont autant d’opportunités pour créer des liens, appréhender leur nouvel environnement et s’enraciner dans celui-ci… » – présentation du projet par l’atelier des artistes en exil.


Nombre d’enfants et jeunes impliqués : une vingtaine de jeunes mineurs non accompagnés (MNA) suivis par des associations franciliennes

Calendrier : mai 2021 –janvier 2022

Artistes intervenants : Ousmane Doumbouya (rappeur, comédien, écrivain et animateur), Chériff Bakala (écrivain, chanteur, rappeur, slameur), Hura Mirshekari (plasticienne, sculptrice), Mijose Mpuisani (musicien, compositeur), Amer Abazid (vidéaste, photographe), Karim Sylla (danseur, créateur de peintures corporelles) accompagnés par les pôles action culturelle et musique de l’aa-e.

Manifestations culturelles inscrites dans le parcours : Ils sont invités à la soirée de Coucool au Morpho à Saint Ouen le 11 décembre de 17h30 à 22h (contes, workshops, concerts, dj set), aux portes ouvertes de l’aa-e le 16 décembre de 18h à 22h ainsi qu’au Festival Mesure sur mesure, festival de théâtre musical au Nouveau théâtre de Montreuil, novembre-décembre 2021.

Restitution : Parcours 1: Concert à l’aa-e le 4 septembre 2021 dans le cadre du Festival 4,3,2,1… dans la cour du 6, rue d’Aboukir 75002 Paris / Parcours 2: projection du court-métrage prévue au cinéma La Clef Revival en janvier 2022 (à confirmer)

Partenaires financiers : Ministère du travail PIC, Ministère de la Culture, Fondation Daniel et Nina Carasso, Fondation OCIRP